Gorramendi-Irubelakaskoa

Gorramendi-Irubelakaskoa

Cette randonnée, nous l'avons déjà faite, du moins dans sa première partie. Et la randonnée depuis la table d'orientation jusqu'au Gorramakil est très facile et très intéressante . La vue y est magnifique, de la mer aux pics Béarnais et des Hautes Pyrénées.
Aller jusqu'au sommet du Barda , allonge la randonnée, et nécessite de descendre de près de 200m de dénivelé, et au retour obligation de remonter ce dénivelé.

La randonnée d'aujourd'hui, se propose d'aller gravir l'Irubelakaskoa , sommet altier au bout du chaînon. Arrivant par le col sud, le dénivelé supplémentaire pour le sommet lui-même n'est pas excessif, mais nous avons affaire à une crête aigüe où il faut faire attention , et où ceux qui n'ont pas le pied montagnard n'iront pas.
Pour  cette ascension finale, 2 solutions :
- directement sur la crête ( rocheuse)
- par un sentier en contrebas des rochers,versant ouest, en remontant sur la crête environ 10 m avant le sommet.
C'est cette 2eme solution que nous prendrons pour gravir le sommet, et pour revenir , nous opterons pour la 1ere solution, suivre la crête. A noter, sur la crête, le balisage du Marathon de Baztandarrak , nous indiquera les meilleurs passages pour éviter les difficultés.
Et au retour, nous ferons un écart pour gravir le Barda , laissé de coté lors de l'Aller.

Découvrons la randonnée

 et plus précisément



Descriptif :
Le point de départ de la rando est la table d'orientation. Très proche le démarrage de la piste qui monte aux antennes de  l'Alto Aizpitza  . Inutile de suivre la piste,  il est préférable de monter tout droit la pente herbeuse facile.
On atteint la plateforme de l'Alto Aizpizta 964m . Contourner par la droite les installations.
Il faut redescendre un peu pour remonter vers le Gorramendi . On passera près de cromlechs signalés par un poteau . Ici aussi, on remonte tout droit dans la pente herbeuse faiblement inclinée  On passera à droite de zones clôturées ( notamment un bassin d'eau).
L'arrivée au sommet se fait par paliers où se trouvaient autrefois des bâtiments de la base américaine , aujourd' hui démontés.

Le sommet du Gorramendi 1071m est marqué par une petite antenne, et un gros poteau de béton.
Continuons vers le nord-est. Il faut accentuer vers l'Est pour redescendre le minimum ( au niveau du col séparant les sommets), puis on remonte tout droit vers l'Otanarte où se trouve une grosse antenne et un bâtiment. Au haut de la montée, se diriger vers l'antenne et le bâtiment ( installations clôturées). On pourra pénétrer dans l'enceinte  
Sommet de l'Otanarte 1071m ( pas de poteau ou autre pour marquer le sommet).
Poursuivre vers le nord Est. Cette fois , il faut redescendre  presque au niveau de la route, mais on remontera tout droit.
Au haut, on retrouvera la route. Le sommet est plat et c'est sur un rocher que l'on trouvera une espèce de maisonnette en alu marquant le sommet.
Sommet du Gorramakil 1086m.
Poursuivre sur la crête herbeuse vers le nord-Est. Elle descend doucement. Bientôt on aperçoit le sommet du Barda où nous allons et celui, aigu,  de l'Irubelakaskoa .
En, bout de traversée, descente plus marquée vers le col au pied du Barda. C'est le Burdimotx Lepoa.
Laisser le Barda sur la gauche ( on le gravira au retour) et poursuivre la descente vers le col suivant Gorostiko Lepoa 818m .
Traverser la bosse suivante , le Baramalda 852 m et rejoindre le collet suivant Enterramenduko Lepoa 831m.

A présent on se trouve devant le dôme terminal de l'Irubelakaskoa.  La première bosse ( Gorbeltza) est facile. Il faut la gravir. Soit par la gauche , soit par un contournement par la droite ( à l'aller on passera par la droite (Est), au retour par la gauche, mais le plus court c'est par la gauche (Ouest)).
On se trouve à présent devant le 1er rocher de la crête. On constatera sur le versant gauche (ouest) , un sentier qui suit la crête en contrebas de la crête . C'est l'option que nous suivons , et ce sentier nous mènera  proche du sommet. Une remontée sur la crête nous fait aboutir à une dizaine de mètres du sommet , et par un cheminement facile nous rejoindrons le caïrn sommital.
Si on opte pour le parcours de la crête, contourner par la gauche le 1er rocher et rejoindre la crête ( caïrn) . Suivre cette crête en repérant les points oranges (balises) qui vous montrent les passages les plus faciles.

Irubelakaskoa 954m. Belle vue sur les montagnes avoisinantes, sur l'arête nord-est parfois utilisée comme voie de montée.

Retour : Nous suivrons la crête. Pas de problème particulier si on suit les balises oranges et on passe par les passages faciles indiqués. Faire attention quand même.
Arrivé au dernier rocher, laisser la crête pour rejoindre le sentier dessous (caïrn).
On rejoint le Gorbeltza( la 1ere bosse). Plus de difficulté. Redescendre au col Enterramenduko Lepoa, traverser la bosse du Baramalda et rejoindre le col Gorostiko Lepoa.
Se diriger vers le col de Burdimotx Lepoa avant le Barda, mais 200m avant d'y arriver, laisser le sentier pour gravir le Barda dont le sommet est marqué par une cloche.
Barda ou Akomendi (selon les cartes) 954m .

Redescendre vers le col Burdimotx Lepoa et remonter au Gorramakil ( on ne peut éviter cette montée). Puis suivre vers le sud cette crête. Faire la descente directe de l'aller pour rejoindre la route entre l'Otanarte et la Gorramakil.
A  présent, on suivra la route en marchant sur les bas-côtés herbeux.
En profiter pour regarder les chevaux, les troupeaux de brebis et les colonies de vautours à l'affût.

Données de la randonnée : 14,62 kms  D+736m  5heures
Une trace est disponible sur le lien http://www.visugpx.com/AiN5kKcYQ5
 ou sur le lien http://fr.wikiloc.com/wikiloc/view.do?id=9161450

Une illustration en photos de la randonnée