Forêt d'URSARIO - PR NA-SL 57B - et Pertes du SAYARRE

Forêt d'URSARIO   - PR NA-SL 57B  - et Pertes du SAYARRE

Il existe en Aezkoa voir sentiers en aezkoa divers sentiers balisés présentant un intérêt particulier. Nous en avons déjà abordé , et nous nous intéresserons dans cette fiche à l'un d'entre eux : le PR NS-SL 57B bois d'Ursario.
Comment nous le présente-on?
On démarre le Pr NA-SL57B Foret d'Ursario au refuge d'Azpegi (accès par Orbaizetako Ola). C'est une randonnée dans une hétraie  en région karstique , de grande beauté, voisine de la Réserve Naturelle du Mendilatz.
Dans son premier tronçon remontant le vallon du Mendilatz jusqu'au col d'Azpegi, endroit où se trouve un site important  mégalithique  avec dolmens et cromlechs ( route thématique balisée) .
 Ensuite , le parcours arrive à la source de Arrataka, puis il revient par les estives qui  bordent la forêt d'Ursario , puis par le même col d'Azpegi.
Longueur: 6,7 km Dénivelation : 260m


Qui dit région karstique sous entend blocs rocheux, lapiaz, gouffres et pertes. Donc on peut s'attendre à un certain type de paysage.

Après réflexion, c'est un cheminement quelque peu différent que nous avons envisagé de faire. Nous démarrerons du col d'Orgambidé, puis remonterons le PR en suivant la bordure de la forêt et en remarquant au passage diverses pertes du Sayarre, finissant cette partie puis  nous traverserons la forêt selon l'itinéraire classique du GR12 - GRT8 jusqu'à proximité du col d'Azpegi, ce sera ensuite un retour vers la clairière, et une nouvelle traversée dans le bois jusqu'à la source d'Arrataka (abreuvoir).
Restera à rejoindre ensuite le point de départ.

Découvrons la randonnée
Il nous a paru intéressant de vous signaler différentes pertes près desquelles nous passerons dans la première partie. Nous ne ferons que les entrevoir,  mais ces pertes font l'objet d'explorations spéléologiques aussi bien par les équipes de spéléo français ( Leizemendi - GSO - Groupe Landais etc ..) que Navarraises de Pampelune ( Groupe Satorrak).

Dans la base Karsteau, concernant l'hydrologie du massif d'Urkulu, on peut lire :
"Les pertes qui sont présumées alimenter la Nive se trouvent tant en Espagne qu'en France. Des colorations effectuées par Ravier en 1959 auraient démontré les relations présumées entre les pertes espagnoles et les pertes françaises situées sur Ydopil (Espagne) et Elhursaro (France) et l'exurgence de la grotte des Sources de la Nive, relations qui avaient déjà été pressenties par E-A Martel lors des prospections et études qu'il avait mené sur le massif au début du siècle."
Si le réseau souterrain du gouffre voisin de Béhia situé non loin du col d'Orgambidé et en cours d'exploration s'approche des sources de la Nive, la liaison entre ces pertes du Sayarre et ce réseau souterrain n'a pas encore été établie . Sans doute un jour, ce sera plus clair.

Découvrons une carte des pertes


Descriptif
Se rendre au Col d'Orgambidé via Estérençby puis les gorges de la Nive.
S'y garer.
Remonter la route vers le col d'Azpegi , jusqu'à l'intersection perpendiculaire coté gauche du vallon de Sayarre ( poteau directionnel du PR 57B). Mais plutôt que de suivre la piste d'Azpegi, s'en séparer pour longer les divers trous et dolines. Il y a une perte signalée dans le secteur, est-ce le trou où j'ai vu un renard abattu ? A vérifier.
Remonter le vallon du Sayarre en suivant le balisage . On longe une clôture sur notre droite qui empêche les bêtes d'entrer dans les lapiaz d'Ursario.
Le vallon est propre, on évitera les zones boueuses, et on passe à coté de pertes, les unes petites, mais vers le haut, 2 beaux gouffres (entouré de barbelés et d'arbustes). Montée balisée verte et blanche.
Aboutir à une vaste clairière qui s'ouvre sur la droite ( Ursarioko Korralea). Remarquer la disparition du ruisseau Sobarreko Erreka  qui , après divers méandres, disparait dans une espèce de tourbière, un espace occupé par de hautes herbes. ( on est un peu frusté, on aurait préféré un grand trou, ou un lac ).
Avant de démarrer notre 2eme tronçon qui est la liaison entre la piste Zalbeteko Bidea (descendant de Loigorri et allant vers Idopil ) profiter des hauteurs bordant le ruisseau pour avoir une vue de haut des méandres.

2eme tronçon : la liaison Piste Zalbeteko Bidea - Col de Azpegi
De la piste, suivre le balisage rouge et blanc du GR12 - GRT8 . On longe le ruisseau sur sa droite, puis traverse la clairière Ursaioko Korralea . 2 poteaux signalétiques , et l'intersection du PR pour la traversée de la foret d'Ursario. On y reviendra.
Au bout, donc à l'Ouest de la clairière, une piste démarre. Elle est forestière, mais bien et propre. Nous y avons trouvé des traces de 4x4 ou de tracteur. La suivre. Elle fait quelques courbes, monte un peu, puis redescend. Ensuite, on sort de la forêt que l'on va longer en restant au bas du flanc nord du Mendilaz.Nous continuerons jusqu'à environ 100 m de la route du col d'Azpegi, mais le GR 12 et GRT8 se séparent de cette piste et via un sentier, montent directement au col.
Retour au fond de la clairière par le même chemin. A noter , entre le fond de la clairière, et notre point d'arrêt près de la route d'Azpegi 20 mn .

3eme tronçon: la traversée de la forêt d'ursario.
Elle se fait en suivant la piste forestière d'Ursarioko Bidea. le point de départ est un poteau au fond de la clairière, et la direction est nord-ouest.  Mais cette fois-ci, le cheminement est différent, la piste n'est pas praticable pour les véhicules , les creux sont des bourbiers faits par les bêtes et il faut sans cesse chercher le passage le meilleur . Parfois, ce semblant de piste se réduit à un sentier.
En fait, je pense que seuls les bêtes ( chevaux, vaches) et quelques randonneurs l'empruntent.
On traverse une zone de forêt , parfois pas loin de secteurs rocheux.
Bientôt ça s'éclaircit et on aboutit à l'abreuvoir d'Arrataka (source d'Arrataka) , au fond d'Idopil.

Notre randonnée se termine, il reste qu'à traverser les estives d'Idopil vers le nord et rejoindre par la route d'Azpegi  le col d'Orgambidé, notre point de départ.

Cette randonnée m'a paru globalement  intéressante, mais je préfère le tronçon 1 qui nous fait découvrir les pertes et se passe en terrain dégagé.
Le tronçon 2 utilisé par les GR est une liaison Azpegi- vallon de Sayarre sans problème, relativement courte, et en forêt.
Quant au tronçon 3, il est de loin le plus sauvage , et surtout à faire en période sèche , car les zones boueuses ne sont pas intéressantes.

Données de la randonnée  7,71 kms D+130m   2h25 mn
Une trace est disponible sur le lien http://www.visugpx.com/3qdbtDjGVe
ou sur le lien http://fr.wikiloc.com/wikiloc/view.do?id=11732079

Une illustration en photo de la randonnée
un qui ne volera plus les poules
Après la traversée du plateau d'Idopil, nous sommes en face du vallon de Sayarre (orienté vers l'EST) , que nous allons remonter en suivant le PR57B , et essayant d'identifier les pertes qu'on y trouve










Nous arrivons à la clairière du Ursario Korralea ( espace herbeux plat) où se trouve la perte du ruisseau Saborreko Erreka. Le ruisseau fait des méandres avant de se perdre dans un espace occupé par de la végétation




Après cette remontée instructive au niveau des pertes du Sayarre, nous reprenons le PR 57B , depuis la piste jusqu'au col d'Azpegi ( itinéraire commun avec le Gr12 et GRT8)










Nous sommes proches du col d'Azpegi, à présent le retour




Nous sommes revenus à la clairiere d'Ursario. Maintenant , nous allons revenir sur le plateau d'Idopil en suivant le PR57B qui traverse le bois d'Ursario ( piste forestière et sentier)

Nous arrivons au plateau d'Idopil 
Notre randonnée se termine, retour à la voiture