Crête d' Armatarre - Circuit depuis URDOS

Crête d' Armatarre - Circuit depuis URDOS

 ( réservé aux randonneurs confirmés) 

La Crête d'ARMATARRE fait partie du massif d'Iparla.  En fait, il s'agit  d'un chainon qui lui est perpendiculaire, et situé entre les crêtes de Larraté-Huberleta, et la crête de Sahastegi.
Une piste permet d'atteindre cette crête depuis AUZOTTIPI ( ferme Bethartea).
On rejoindra alors Arranbideko Borda , et un peu plus au nord, on pourra trouver un sentier qui parcourt la crête à partir d'Harpuztaneko Borda et surtout d'Ikietako Borda.

Mais comment réaliser une boucle en partant d'Urdos, en traversant cette crête et en revenant par la piste d'Arranbideko Borda.
Pratiquement pas d'info sur le net. Cette crête fait partie du bout du monde, et n'est pas documentée.
La randonnée que nous projetons sera en conséquence une reco , avec le coté aventure et imprécision qui va avec.
Sur les cartes IGN, du moins les vieilles, il semblerait qu'il y ait un vieux chemin à mi-hauteur sur le franc nord de cette montagne. Nous permettra-t-elle de rejoindre la crête ?

Compte-tenu de l'incertitude du parcours, nous optons pour une montée coté nord ( on pourra toujours revenir si on atteint la crête), et si c'est pas possible, on fera demi-tour.

C'est juste avant la borde d'Askalauntze que démarre la montée.
Nous allons découvrir une piste que l'on remontera jusqu'à ce qu'elle fasse un virage . Nous sommes passés à coté de ruines, et d'un pré dégagé.
La piste vire donc à gauche , monte un peu, puis est plate, et au bout de 300m commence à redescendre.
Nous abandonnons car nous ne sommes ni dans la direction, et ça ne monte plus.
Retour au virage.

Vers la droite ( ouest) part un vieux chemin. Nous le suivrons assez loin, mais le flanc devient obstrué par des arbres abattus , et ne présage rien de bon.
Donc retour au virage.

Réflexion faite , c'est au dessus du virage que la montagne semble le plus aéré  , on dirait même que la crête n'est pas loin.
Nous faisons 30 m sur la piste coté gauche puis à la hauteur d'un grand arbre, on attaque la montée.
S'assurant d'arbres en arbres, on progresse, et bientôt on rejoint une sente qui nous ramène à la crête où l'on trouve un sentier très bien marqué. Nous avons rejoint le collet entre le sommet EST 546m, et le kasko rocheux du Pic d'ARMATARRE 627m.
Nous suivrons le sentier vers l'Ouest, il monte vers le sommet rocheux, ( était-on loin du sommet ???) , puis longe coté sud la base des rochers sommitaux.
Un petit passage aérien et délicat lorsqu'il faut passer sur un sentier en devers et gravilloneux, alors qu'il y a le vide dessous.  Puis on retrouve la crête facile au milieu des fougères.
Petite précaution encore lorsqu'on évite par la droite une pointe rocheuse.
Puis ce sera les bordes en ruines, et la piste du retour.

Découvrons la randonnée


Descriptif
Se rendre à URDOS , quartier de Saint Etienne de Baigorry. Passer le quartier Eiheralde, puis petite route qui mène soit à Auzottipi, soit à Urdos, soit à Bastida. On suivra la 2eme, celle d'URDOS , qui fait des lacets et nous amène à la place du hameau.
Urdos 206m , chapelle et château ( maison de maître). Se garer sans gêner.
Suivre la large piste qui va vers l'ouest, passe à coté d'une grande bergerie, fait un virage puis un lacet  et s'enfonce dans la forêt pour remonter le vallon du ruisseau d'Urdos.
On alterne montée et sections planes.
Bientôt on passe près d'une borde en mauvais état Uxtolordoki ( à coté d'un champ dégagé).
Puis on arrive à une intersection , et 50m plus loin, c'est la borde Askaluntze ( en bon état).
C'est votre repère, car il faut revenir à l'intersection et suivre la piste forestière qui va sur la gauche et monte. On passera près de ruines, partie dégagée derrière.  Et on arrive à un large virage 440m .

Au dessus de ce secteur, la forêt semble clairsemée, plus accessible et la pente acceptable.
Après le virage, suivre la piste sur 50m, puis s'engager dans la montée ( près d'un grand tronc) . On montera au mieux, et passant d'arbres en arbres. La progression se fait , le bois reste toujours clairsemé, et bientôt on tombe sur une sente que l'on va suivre et qui nous ramène à la crête .
On se retrouve dans un collet, près de blocs rocheux à environ 530m. ( donc il y a eu 90 m de montée).
Sur la crête , un très bon sentier nous accueille. C'est le sentier de crête que nous allons suivre vers l'ouest.  Il jongle avec les arbres ( arbustes) , puis monte vers les blocs rocheux du sommet d' ARMATARRE.
Alors qu'on est presque en haut, le sentier contourne par le sud la base des rochers.
Rien de bien spécial, le sentier est bien tracé jusqu'à l'arrivé d'un passage délicat: Le sentier laisse place à une sente en devers et gravillonneuse, le tout au dessus de pentes raides. Faire attention, s'aider des bâtons, et surtout ne pas glisser. ( le passage délicat doit faire 10-15m).
Puis le sentier redevient  normal, finit le contournement et va rejoindre le fil de la crête.
La physionomie change. Les pentes de chaque coté de la crête sont occupées par des fougères, le coté nord étant le plus raide. Sur le fil de la crête, un espace herbeux de 2 m et au milieu un très bon sentier. On fera quelques dos d'âne jusqu'à rejoindre le versant Est de l'Astate.
Un passage (3-4m) nécessitera de l'attention : contournement par la droite (au dessus d'une pente raide) d'une pointe rocheuse. Et on passera à coté de ruines d'une cabane (Ikietako Borda).
Au terme de cette traversée, on rejoindra une piste en face, sur le flanc de la montagne.

Avant de reprendre la piste dans le sens de la descente, petit AR vers la borde ruinée au dessus ( Harpuztaneko Borda). De là semble partir un chemin vers Harrieta et même une sente coté gauche (vers Sarastegi ??).
Retour à la piste où une rapide descente vous ramène à Arranbideko Borda. suivie de la traversée du ruisseau de Sagaraiko Erreka.
Il y a un peu de végétation au milieu de la piste, mais au fur et à mesure de la descente, elle disparaitra , et nous aurons une piste toute habituelle.
Rien à signaler de particulier lors de la descente sinon des vues vers le sommet d'ARMATARRE qui a des allures d'un bon pic.

A la fin de la descente, ce sera les premiers prés ( borde - on passe sur sa gauche) exploités, et on retombera sur le début de la piste de Sarastegi.
Pente raide cimentée pour rejoindre la bergerie de Bethartea. On descend vers les maisons suivantes ( Errekartea) , et tout de suite à gauche vers la bergerie . 50 m après la bergerie, un sentier entre mur de végétation démarre à droite (pancarte URDOS- et barriere). On le suit. Il descend vers le ruisseau (Bastidako Erreka) qu'on traverse à gué, puis on remonte, et toujours par sentier entre végétation, on retombe sur la large piste du démarrage.
La place d'Urdos, n'est plus très loin, on s'y dirige.

Données de la randonnée  7,71 kms D+ 450m  2h22 mn
Une trace est disponible sur le lien http://www.visugpx.com/Xu7yyYZMV3
ou sur le lien https://fr.wikiloc.com/wikiloc/view.do?id=15872388

Avant de vous illustrer la randonnée, un petit point sur la partie reco effectuée
C'est près d'Askalauntze que se trouve la piste de montée.
Après le lacet, elle repart vers l'EST , monte au début, puis c'est plat, puis c'est descendant.
Quand j'ai vu qu'on n'allait plus vers le haut, j'ai préféré abandonner.
L'autre coté, avec un départ au virage, il y avait bien un sentier ( bien qu'en décembre, c'est encombré de feuilles mortes). Ce sentier était mentionné sur la carte IGN. Je l'ai suivi un temps, mais il y devenait de plus en plus obstrué par des arbres abattus . J'ai donc abandonné , d'autant plus que la pente au-dessus ne m'inspirait pas .
D'où la solution entreprise et développée sur cette fiche. ( nb : la trace n'inclut pas la reco, elle a été épurée).

et pour le futur ?
- D'abord y revenir fin de printemps et été avec un grand ciel bleu et des fougères vertes pour des photos complémentaires  .
- essayer de trouver d'où vient le sentier de crête et s'il y a un accès plus direct depuis Urdos ou la piste de Larrarté.
- et pourquoi pas un jour, tenter de rejoindre Harrieta depuis Harpuztaneko Borda ou voir la liaison avec le col de Sahastegi 
NB : si des internautes connaissent le secteur , qu'ils m'envoient des liens sur des pages explicatives

Une illustration en photo de la randonnée