APANICE - LEGNIA - URSULA - ITHURROTCHE

APANICE - LEGNIA - URSULA - ITHURROTCHE

Entre le Pic de Behorleguy, et le Bohorcortia, aux environs du col d'Apanicé, on retrouve quelques petits sommets qui sont des belvédères intéressants sur les montagnes du secteur et la chaine Souletine.
La randonnée présentée dans cette fiche consistera à parcourir ces divers sommets.
Le 1er d'entre eux sera l'Ilharéko Gaina, une crête rocheuse où il conviendra de faire attention. On évitera de traverser la crête, préférant rejoindre au pied des rochers un sentier bien plus hospitalier.
Les autres sommets, les LEGNIA, l' URSULA et l' ITHURROTCHE seront faciles à traverser.
Ceux qui ne voudront pas descendre vers le cayolar Ipascoa  reviendront au sud vers la route .
Enfin, il va sans dire que ceux qui trouvent cette boucle trop courte peuvent la compléter en traversant l'HAUSCOA et le PIC de BEHORLEGUY.

Découvrons la randonnée

Descriptif
Après avoir fait un tour près de l'entrée du célèbre gouffre d'Apanicé, suivre la piste qui passe à coté des cabanes et va vers le sud . La quitter pour suivre un sentier ( ou dans l'herbe) qui s'oriente vers le sud-est et monte vers la crête. Suivre cette crête, contourner un espace clôturé par le bas, et remonter que la crête . On n'est plus très loin du 1er sommet d'Ilharéko Gaina. 1113m.
Beau paysage autant vers les murailles de la crête Escaliers-Mendibels, que les montagnes de l'EST.

Cette crête se présente comme une arête dans l'axe du pic de Béhorléguy. Inutile de suivre l'arête.
Revenir sur ses pas et prendre une sente au pied de l'escarpement rocheux pour viser le col suivant.
Autre possibilité, descendre prudemment coté sud et rejoindre un sentier en contrebas de l'arête et qui va vers le col EST suivant.
Remonter vers la bosse suivante (LEGNIA Nord 1118m) sans aucune difficulté.
Il nous faudra redescendre vers le collet où passe la route de Lecumberry puis remonter vers les 2 autres sommets du LEGNIA.
Revenir ensuite sur la petite route ( juste avant l'intersection), la suite vers le nord-ouest (direction Landerre-Béhorléguy), et traverser un passage canadien .
Une longue crête herbeuse peu pentue et direction nord nous mène au sommet de l'URSULA 1174m.
Beau paysage complémentaire.
La suite est un peu plus raide, il faut redescendre vers le cayolar Ipascoa en longeant une arête rocheuse.  L'herbe , c'est du gispet, et c'est pas entretenu. Faire attention.
Le cayolar atteint, la remontée en face est plus simple. On vise le col nord de l'Ithurrrotché  en longeant la lisière, ( succession de montée et replat - pas de difficulté), et on s'oriente vers le sommet avant d'atteindre le collet.
Le point haut de l'ITHURROTCHE est bien plus au sud, et la croupe sommitale est peu pentue. En profiter pour admirer le paysage.
Ceux qui ne veulent pas faire la descente au cayolar, reviendront depuis le sommet de l'Ursula vers la route, le dernier sommet étant à coté sera facilement gravi.
Reste plus qu'à rejoindre le point de départ non loin de là.

Bref, une petite randonnée facile, sans grand dénivelé et très panoramique qui complétera la visite des sommets voisins plus prestigieux.

Données de la Randonnée  7,43 kms D+ 402m   2h50
Une trace est récupérable sur le lien http://www.visugpx.com/kyqt3fkuj0
 ou sur le lien http://fr.wikiloc.com/wikiloc/view.do?id=9395788

Avant de vous illustrer la randonnée en photo, voici ce que donnerait une randonnée renforcée avec les sommets illustres voisins

Une illustration en photos de la randonnée