LAUHIBURU-COHEGUY

LAUHIBURU-COHEGUY  en traversée du Col d'Askonzabal (Gamia) au Col des Palombières

Lorsqu'on arrive dans la dépression de St Jean Pied de Port en venant de Bayonne, nous avons en face de nous le massif Lauhiburu-Coheguy .
Ce massif est peu parcouru par les randonneurs, pour une raison simple, c'est que tout ce coté appartient au massif des Arbailles, et que ces sommets sont typiques des Arbailles.
Est-ce dire qu'il ne faut pas y aller ? Pas du tout, mais éviter d'y aller seul, et avec des personnes habituées à ce type de terrain.

La randonnée qui vous est présentée sur cette fiche est la traversée de ce massif avec l'ascension des 2 sommets, le Lauhiburu et le Cohegi.

La randonnée débutera au col d'Askonzabal ( dit aussi de Gamia) , puis nous rejoindrons une cabane ( Etxola)  en suivant la piste d'accès  ( il est possible de monter tout droit dès le départ).
Ensuite, on utilisera le maximum de passages faciles en sous-bois afin de se rapprocher du kasko sommital. Il se présente comme un amoncellement de gros blocs entassés les uns sur les autres, et recouvert de mousse verte.
Il faudra faire attention, car, entre les blocs,  l'espace peut être comblé ( et on peut marcher dessus), ou non ( et on peut avoir des trous). Donc prudence dans l'escalade.
Le sommet est marqué d'une tige métallique.
Nous redescendrons au pied de cet amoncellement de blocs, puis nous nous dirigerons vers l'Est, regagnant la crête plus bas, et rejoindrons le collet de Sagargoyguibel Lepoa .


Pour la remontée vers le Cohegi, nous ne suivrons pas la crête ( trop de rochers) , préférant revenir vers le nord prendre une pente herbeuse dégagée qui nous mène non loin du sommet, puis le terrain devient mixte et nous permet d'atteindre le sommet du Cohegi 792m.
Ce dernier sommet domine un plateau herbeux facile que nous traverserons pour rejoindre la cabane d'Apanarreko Borda.
La descente vers le col des Palombières ne pose pas de problème, pas plus que le retour vers le point de départ qui se fait en suivant des pistes forestières , puis en contournant un champ, et nous terminons en rejoignant la piste suivie au début, mais en sens inverse, laquelle nous ramène au point de départ.

Descriptif
Se rendre au col d'Askonzabal 508m ( via St Jean le Vieux, Bussunarits-Sarrasquette) et se garer près de la piste de départ.
Près d'un bâtiment agricole, démarre cette piste qui file vers l'EST.   La suivre. Après une succession de 2 lacets descendants, elle remonte , esquive une entrée de champ, puis amorce un grand virage ( dans le secteur Ithurralde, arrive le chemin qui vient de Caracochéa , et par où nous reviendrons au retour. Ce chemin est nettement moins large que la piste , donc pas de risque de se tromper). Succède une traversée montante (direction Nord-ouest) , puis une courbe qui nous amène à un collet 607m non loin d'une cabane.
Se diriger vers la cabane(Etxola) puis suivre une sente sur le coté gauche (amont)  qui remonte un plan herbeux et nous permet d'atteindre des sous-bois dégagé. Les remonter et atteindre ainsi le kasko du Lauhiburu.  Ce dernier est constituer d'un amas de gros blocs recouverts de mousse.
Remonter ces blocs ( avec prudence) , le sommet du Lauhiburu 783m est sur la bosse de droite et marquée par un piquet blanc.
Redescendre l'amoncellement de gros blocs, retrouver le sous-bois dégagé et se diriger vers l'EST en restant plus ou moins de niveau. Bientôt on rejoindra la crête dans un secteur plus facile, et on basculera coté ouest dans un plan herbeux qui nous permet de rejoindre le bas du collet de Sagargoyguibel Lepoa.
On peut ( ou pas) remonter jusqu'au col , mais il sera préférable d'emprunter un plan herbeux qui remonte vers le sommet du Coheguy 792m.
Le sommet du Kohegi est rocheux mais facile . Un gros caïrn marque le sommet. Le rejoindre.

Il domine coté sud un grand plateau herbeux que l'on rejoint et qu'on traverse. Puis , en suivant une sente, on rejoint la cabane d'Apanarreko Borda et sa piste.
Redescendre la piste sur une centaine de mètres pour contourner un champ clôturé. Passer ensuite dessous, et par une sente descendante , rejoindre la petite route du Col des Palombières, pas loin des cabanes de ce col.

Traverser à présent le Col des Palombières ( remarquer les postes de chasse)  et redescendre de l'autre coté. Au bout de 5-600m, remarquer sur la gauche une piste forestière qui démarre. La suivre. Elle nous permet de rejoindre un champ herbeux et nous en profiterons pour rejoindre une piste horizontale qui passe devant une construction. (on peut couper l'angle en traversant le champ de biais mais il faudra gérer la traversée de la clôture.
Suivre à présent vers la gauche (nord-ouest) la piste qui aboutit à l'entrée d'un champ.
A gauche de cette entrée, démarre le vieux chemin de caracochéa  que l'on va suivre. Il passe devant les ruines de Caracochéa, puis contourne et domine un pré-clôturé, et ensuite rejoint la piste de l'aller au niveau d'Ithurralde.
Reste à redescendre cette piste, remonter au niveau des 2 lacets, et rejoindre le col d'Askonzabal, point de départ.

Données de la rando 9,46 kms D+ 450 m  3h15mn
Une trace est disponible sur le lien http://www.visugpx.com/9YA07Btdy6
ou le lien http://fr.wikiloc.com/wikiloc/view.do?id=9729291

Une illustration en photos de la randonnée






sommet du Lauhiburu





sommet du Kohegi

apanarreko borda