Tour du vallon d' Ithé - Ibar Naba ( haut de la vallée d'Ithé) -Sommets du Lomendi-Lecharra-Ilhasteria

Tour du vallon d'Ithé - Ibar Naba ( haut de la vallée d'Ithé) -
Sommets du Lomendi 1012m -Lecharra 1034m -Ilhasteria 1158m

A partir d'Ahusquy, il est possible de faire une randonnée panoramique facile dans les estives : c'est le tour du Haut vallon d'Ithé-Ibar Naba.
Certes vous croiserez des troupeaux, mais rien de vous empêche d'y aller au printemps ou en automne en particulier lorsque la haute montagne souletine ( Orhy-Otchogorrigagna) est enneigée, le paysage ne sera que plus beau.
Enfin, pour les plus courageux, vous pouvez durcir ce parcours en y joignant diverses ascensions telles celle du Bohorcortia (facile), ou celle de l'Ihatia (moyenne) ou celle du Pic des Vautours ou Belhygagne (bien plus dur).

Découvrons la randonnée

Sachez que sur internet vous trouverez une version courte de ce tour , que je vous représente ci-dessous. Nous ne savons pas si cette version courte est celle du balisage PR rencontré ou pas.


Descriptif du tour complet proposé
Se rendre au parking d'Ahusquy ( depuis Aussurcq, Alçay ou Mendive /Béhorléguy) et se garer sous l'Auberge d'Ahusquy.
Du parking descendre au col d'Ibarburia voisin et passer devant la table d'orientation.  Puis suivre la crête herbeuse et dégagée vers l'Est. On  monte doucement jusqu'à atteindre le sommet du Lomendi  1012m. (abreuvoir).

Suivre le fil de la crête et descendre vers le col suivant On passe sans s'en apercevoir près du gouffre du berger, et on rejoint au col ( environ 900m) une piste venant du cayolar d'Eltzegagnia  et desservant un autre cayolar. Abreuvoir près de la piste.
Commencer la remontée du sommet du Lecharra en suivant une sente montante, puis la quitter pour se diriger et arriver au sommet. Rien de bien marquant au sommet du Lecharra 1034m.
Une borne IGN est un peu plus au sud-est à 1026m.

Commencer la descente vers le col d'Arangaitz en se dirigeant vers l'Est puis le nord-Est effectuant une courbe descendant , au début peu inclinée, puis plus marquée vers le col.
On traverse un petit bois propre avant d'arriver au col, arrivée plus délicate compte-tenu de surfaces boueuses qu'on cherchera à éviter, tant bien que mal.

Prendre pied sur la route D117 qui traverse le col . Col d'Arangaitz ou Col de Lecharria 832m.   
Redescendre la route vers le nord-ouest et rejoindre près des cayolars Potcho la D147, la route Aussurucq-Ahusquy. On se situe alors à une altitude voisine de 770m.

Grimper à présent le coteau qui borde au nord le vallon d'Ithé-IbarNaba . On passe près d'un cayolar, puis, par des sentes plus ou moins marquée, et on faisant de petits zig-zags on s'élève vers nord/nord-ouest en visant un groupe d'arbres proche de la crête. Eviter les secteurs où les touffes vert-foncé sont nombreuses car souvent constituées de piquants et de ronces qui d'ailleurs diminuent vers le haut.
On rejoint le groupe d'arbres, puis on regagne la large crête herbeuse que l'on va suivre vers le nord-ouest. Récupérer un sentier qui parcourt la crête et le suivre ; on passe près de rochers, puis on passe au point haut de ce coteau 1033m. La direction devient ouest et on redescend vers la piste qui dessert le cayolar d'Héguilloré . Collet 990 m Abreuvoir.

Continuer par un sentier bien marqué vers l'Ouest , traverser une nouvelle bosse 1085m environ (abreuvoir), puis viser et arriver au collet 1126m au pied d'Ilhasteria. On contournera une petite doline par le sud (par exemple). Suivre la crête , remarquer l'antenne TV du cayolar Harribiribile près du sommet .  Ilhasteria 1158m.

La suite est désormais facile. Rejoindre à l'ouest la piste qui mène au cayolar de Naboleguy. ( point 1109m) et redescendre cette piste vers l'Auberge d'Ahusquy.
Au niveau du 1er lacet, quitter la piste et remonter rendre visite à la source d'Ahusquy. 
Revenir sur la piste et redescendre ou couper les  2 autres lacets.
On passe près de l'Auberge d'Ahusquy et on rejoint le parking de départ.

NB : Comme précisé au début ,vous pouvez durcir ce parcours en y joignant diverses ascensions telles celle du Bohorcortia (facile), ou celle de l'Ihatia (moyenne) ou celle du Pic des Vautours ou Belhygagne (bien plus dur).
Vous pouvez également opter pour sa variante courte mentionnée plus haut.

Données de la randonnée  11,91 kms D+ 660 m  3h45 mn
Une trace est récupérable sur le lien  http://www.visugpx.com/HcUl4LH8Wy
ou sur le lien http://fr.wikiloc.com/wikiloc/view.do?id=10608787

Une illustration en photo de la randonnée