Grotte LAMIÑA ZILOA à CAMOU-CIHIGUE

Grotte LAMIÑA  ZILOA  à  CAMOU-CIHIGUE

Nous voici à présent à Camou-Cihigue pour visiter un lieu dit, le trou des Laminak ou LAMIÑA ZILOA  où se trouvent 2 sources , l'une d'eau froide et l'autre d'eau tiède, sources qui seront utilisées comme eaux thermales.

L'association Ikerzaleak dans son exposition "médecines populaires en soule" réalisée en 2008 rappelait le rôle de l'établissement thermal de Camou-Cihigue voir  sources et eaux thermales en soule
et voici ce qu'elle écrivait :
A 350m, en amont de la maison AGUER, dans une grotte au cadre et nom charmants,
(Lamina ziloa : le trou des laminak, lutins basques) naissent des venues d’eau. Deux au
moins, trois par fortes pluies.
L’analyse de 1926, la plus complète, est confirmée par celle de 1985 (B.R.G.M.). La
source chaude (35° - 40°) est fortement salée. (19 g/litre – eau de mer 30 g/litre) De type
chloruré sodique, sulfatée, bromurée, légèrement radioactive. Sa composition est très
particulière. Les eaux de la source chaude ont, manifestement, eu un cheminement
souterrain profond, et au contact de sel.
De tous temps, les gens se baignaient à Lamina ziloa ; nombreux contes et légendes,
dont celle du peigne d’or.
Au début du 20è siècle, les propriétaires de la maison AGUER l’ont aménagée en
établissement thermal. L’eau chaude, amenée par une canalisation, devait être
réchauffée. Quatre baignoires et une douche à l’origine. Les bains, se prenaient de 5 à
20 minutes, pendant 9 à 21 jours. On trouvait, dans la presse, des articles
recommandant CAMOU pour des traitements rhumatismaux, de croissance difficile
des enfants, de gynécologie, de détente. Détente, ô combien, favorisée par l’accueil
convivial, la bonne chère, le repos. On pouvait y prendre pension complète ou
apporter son manger. On y venait surtout de la Soule et du Béarn.
La source chaude, de débit appréciable toute l’année, est intéressante par sa
composition chimique très particulière. Ce type d’eau est recherché.

« En même temps qu’une station curative, CAMOU était un havre de repos…et grâce à
l’excellente cuisine (très connue) de l’hôtel, les organismes fatigués reprenaient de la vitalité »
(Miroir de la Soule, 1958).
Il paraissait intéressant de développer l’activité thermale à CAMOU. Quelques études
ont été ébauchées. Mais l’importance des investissements et des démarches était telle
qu’il valait mieux abandonner. Peut-être, un jour…


Dans le site aménagé que vous allez visiter , vous trouverez donc les 2 sources ( eau tiède et eau froide) et sur sur la droite, vous devinez un passage dans le rocher qui vous mène à une espèce de grotte à ciel ouvert. Pour passer de l'un à l'autre, le mieux est de franchir le ruisseau par un passage à gué .

La promenade proposée est courte , et il s'agit d'un PR que vous pouvez faire avec vos enfants et que vous pouvez trouver sur le topo-guide des sentiers de Soule ( sentier n°21).

Découvrons la promenade

Descriptif
Se rendre à Camou-Cihigue . ( de Mauléon, prendre la route de Tardets jusqu'à Sauhuis, puis 1ere à droite vers Ossas-Suhare, et de là, direction Camou-Cihigue.
Se garer près de l'église ou de la mairie.
Traverser le village et suivre la D149 vers le sud ( direction Alçay-Alçabéhéty-Sunharette) .
Juste avant la pancarte fin de Camou-Cihigue , prendre à droite la piste qui descend vers une bergerie. Passer à coté , poursuivre un peu , quitter la piste et rejoindre le ruisseau.
Un passage à gué.
Le ruisseau venant des sources, dans un 1er temps, longer le ruisseau sur sa gauche et arriver à un espace aménagé , les sources thermales. Pancarte Lamiña Ziloa - Hur beroa - Hur Hotza.
Vous pouvez vous déplacer sur les parties dallées. A gauche, partie haute , la source d'eau tiède, à droite, au bas, la source d'eau froide.L'eau tiède vient d'une mini-grotte, l'eau froide d'un trou dans le rocher .
Vous pouvez vous tremper les pieds si vous voulez.

Remarquer sur la droite une ouverture dans le rocher , à une dizaine de mètres, qui semble correspondre à une autre grotte. Pour y aller (sans se mouiller les pieds), revenez au passage à gué, puis longer le ruisseau par le coté droit.
Vous aboutissait face aux 2 sources, et vous pouvez aller vers l'ouverture.
Y entrer. Derrière ce passage, vous êtes comme dans une grotte ...à ciel ouvert. Vous pouvez inspecter les lieux . Quelques gros blocs un trou dont j'ignore s'il cache une suite .
Repasser l'entrée , il ne vous reste plus qu'à revenir à votre véhicule par le même chemin.

Données de la promenade  1,8 kms D+20 m   30 mn AR
Une trace est récupérables sur le lien http://www.visugpx.com/PfAxwtwTMk

Une illustration en photos de la promenade