JARA 812m depuis St Martin d'Arrossa (PR)

JARA 812m  depuis  St Martin d'Arrossa (PR)

Le Jara, je le connais bien.  Il a toujours fait partie de mon paysage familier, mais j'avoue, que mes ascensions , je les ai , le plus souvent , faites depuis le bassin de Garazi-Baïgorri, depuis Ascarat ou Irouléguy.
C'est en faisant une reco d'un tronçon du parcours d'Euskal Trail, que j'avais fait connaissance de ce versant nord-ouest du Léchoukoheguia et de ses lacets trop reposants .Ensuite, il fallait descendre vers Bâtiland.
Me restait à rejoindre Saint Martin d'Arrossa par les flancs du Monho ( d'Arrossa....il y en a des Monho en Garai-Baïgorri).  et le beau temps annoncé pour cet après midi ( au passage , France Méteo avait placé le département en vigilance vent fort ) m'autorisait à effectuer cette randonnée , un PR d'après le topo-guide local, pour moi, un PR costaud vue la distance et le dénivelé.
Pour gagner 2 kms et 1/2 heure, le point de départ choisi sera le fronton d'Eiharze , un quartier sud de Saint Martin d'Arrossa.
Les conditions de la randonnée seront donc bonnes, beau temps, mais fort vent avec rafales à 80 kms/h ( sans doute moins que si j'étais parti vers Urkulu ou Iraty) , mais , chanceux, la pluie annoncée qui devait arriver, c'est sur le trajet de retour , en voiture, qu'elle s'abattra. ( vous connaissez le dicton  basque : quand le vent s'arrête , il pleut.) .

Découvrons la randonnée

Descriptif
Se rendre au fronton de Saint Martin d'Arrossa quartier d'Eiharze ( petite route qui monte à l'embranchement de la route de Baïgorri). Petit parking .
Descendre la petite route d'Eiharze, puis suivre sur 100m la route de Baigorri qui monte, et au bout de 100m, prendre à gauche la vieille route. On rejoint et on traverse un pont ( tunnel ferroviaire à coté), prendre à droite et traverser le quartier Esposa. 1ère  à gauche , une piste agricole démarre à droite à cité du lotissement. Suivre cette piste. Et monter. on arrive à une intersection ( Arrosatekoborda sur carte IGN).
Là, prendre à gauche la piste qui monte ( panneau indiquant direction Jara). Dès lors, on ne peut plus se tromper. Suivre la piste jusqu'au ruines d'une vieille borde, puis la piste laisse place à un large chemin qui se poursuit en traversée montante sur le flanc ouest du Monho d'Arrossa.
On arrive à un large col. ( où l'on retrouve la piste du flanc EST que l'on suivra au retour). Col situé entre le Monho et les contreforts du Léchoukoheguia.
Remarquer à coté , sur la gauche, de jolies cabanes aménagées .
La piste continue , montant légèrement, et rejoignant le haut du bois de Tuloa.( remarquer en passant la fontaine sur votre gauche ( inscription GM 1888 Génie militaire).
C'est là que démarre les lacets du flanc Nord-ouest du  Léchoukoheguia.
On coupe le 1er, et ensuite, soit on suit le large chemin herbeux et ses lacets, soit on essaie d'en couper quelques uns. Vers le haut, les lacets sont plus serrés et on arrive près du sommet.
Suit alors un passage aérien ( heureusement le chemin est large)  au dessus du flanc nord du Léchoukoheguia.  On rejoint le col d'IrazelhaikoLepoa .
Plus de difficulté pour rejoindre le sommet par une large piste sur le flanc sud de la crête.
On passera près d'un enclos ( portion bétonnée) , puis près d'un commémoratif gravé et on aboutit aux antennes du Jara ( table d'orientation en pierre derrière la tour pylône ) .
Jara 812m. Belle vue sur tout le bassin de Garazi Baïgorry, les montagnes frontalières, et coté nord, les crêtes de Baïgura , l'Ursuya etc ..

Retour:
Du sommet, on suivra la crête, et l'on rejoindra la piste au niveau de l'enclos au sol bétonné.
Puis ce sera la traversée du col d'Irazelhaiko Lepoa , et le passage aérien sur le flanc nord du Léchoukoheguia.
On pourra suivre les lacets de la face nord-est , ou les couper ( choisir des sentes bien marquées).
On arrivera à la forêt de Tuloa, et de là, on redescendra la piste jusqu'au col  où le chemin de l'aller a rejoint la piste du flanc Est.
Cette fois-ci, c'est la piste du Génie militaire sur le flanc Est du Monho que l'on va suivre. Elle fera des lacets, puis une grande traversée descendante. Remarquer en passant la petite fontaine "Otsandarreko Iturria 1990 - ur ona naiz ni ".(moi, je suis une eau très bonne). Nouveaux lacets à l'approche d'une bergerie Oyaltchipiko Borda.
Là on abandonne la piste qui descend vers la D618  pour suivre la piste longeant la bergerie et menant vers Sohatia. On y retrouve une route goudronnée  . Il faudra la remonter ( 2 lacets) pour rejoindre un point haut , où nous sommes passés à l'aller.
Restera à descendre vers le pont, rejoindre la route de Baïgorry, puis remonter au fronton d'Eiharze.

Remarque : la piste de descente , ainsi que les lacets très plats sur le flanc nord-est du Léchoukoheguia sont une piste du génie militaire construits pour faire monter des canons au sommet du Jara (position stratégique).
La fontaine du Génie Militaire est parfois dénommé fontaine Napoléon.

Données de la randonnée 15,22 kms D+730 m   4h 20 mn
Une trace est récupérable sur le lien  http://www.visugpx.com/vXrUWV7ngP
ou sur le lien http://fr.wikiloc.com/wikiloc/view.do?id=11938072

Une  illustration en photo de la randonnée