Col d'Arroscoua et cayolars de Guillemberro et d'Arroscoua

Col d'Arroscoua  1103m et cayolars de Guillemberro et d'Arroscoua

La randonnée proposée sur cette fiche est une promenade de reconnaissance d'un secteur peu connu de notre montagne de Garazi.  Il s'agira d'aller au col d'Arroscoua , puis de rendre visite aux cayolars de Guillemberro et d'Arroscoua.
Pas d'exploit sportif aujourd'hui, une ballade courte sur route goudronnée, piste et pentes herbeuses dégagées.
Pour autant, elle sera très instructive car nous démarrerons à Elhorta où nous pouvons voir des enclos circulaires avec murets de pierres sèches, qu'on appelle également "labakis", "cels" ( ou sels ou scel), "korta", "saroi" et qui sont des témoignages de défrichage de parcelles de montagne .

une vue aérienne du secteur d'où nous démarrons.

Puis nous monterons au col d'Arroscoua , et nous pourrons constater ci-et là, des dolines et effondrements brusques , nous rappelant que nous sommes dans le massif karstique des Arbailles.
D'ailleurs , si vous faites attention et examinez les bas cotés de la petite route, vous pourrez remarquer la présence d'un trou (mini-gouffre).

Au col, un réservoir , et peu après des abreuvoirs. Le problème de l'eau est un sérieux problème dans ce secteur de montagne calcaire. Et il faut le gérer.

Nous irons ensuite , par une piste, rendre visite au cayolar de Guillemberro. Il est en bon état, et derrière son enclos adjacent, vous pourrez remarquer l'environnement minéral et rocheux caractéristiques des Arbailles. ( les brebis n'ont pas intérêt à sortir des pacages) .

Petit retour sur nos pas, et par une pente herbeuse dégagée et sans problème, on descendra droit vers la piste du cayolar d'Arroscoua. Il est en mauvais état et semble abandonné.
Nous pensions que la piste se prolongeait et continuait vers le Belchou. Pas bien vu, à revoir.

Au retour, nous remonterons le vallon passant près d'effondrements ( effondrements ou gouffres ?)  . Il semble qu'il y ait le gouffre d'Arroscoua dans le secteur.

Cette petite reconnaissance de ce secteur , effectuée entre 2 jours de pluie et sous fort vent, nous a permis d'en avoir un aperçu, car nous avons l'intention de faire le tour de toutes ces bosses, de tous ces sommets secondaires au pied de l'Hauscoa.

Il nous faudra aussi un jour faire la liaison avec la piste du Belchou que l'on voit sur le flanc de montagne, et peut-être aussi retrouver les rochers-bornes délimitant le Quinto Hosta-Garasi, zone d'accord de pacages entre les pays d'hosta et de Garazi.
Ceux qui sont intéressé par cette zone de Quinto consulteront l'article remarquable d'Auñamendi (de Beñat Arroil) dont je vous donne le lien. le Kintoa Ostibarret-Garazi

quelques positions de bornes-rochers du Kinto Ostibarret-Garazi

Mais , revenons à la randonnée et découvrons le parcours

Descriptif
Se rendre aux cayolars d'ELHORTA. Pour cela, aller à Behorleguy, et prendre la petite route (D117) qui monte vers le col de Landerre ( direction Ahusquy).  Passer devant le secteur des filets d'Arlotia,
et après les lacets de Mendiguibel, on arrive à l'intersection de la route du col d'Arroscoua.
Virer à gauche et remonter quelque peu cette route, et se garer avant le 1er cayolar en bordure de route.
Suivre la route , elle monte vers le col. Passer à coté du réservoir . La route continue, sur le flanc de l'Hauscoa , descendant un peu . On arrive à un carrefour . Suivre à droite la piste , elle remonte un peu ( abreuvoir au point haut), puis redescend un peu et entre en foret. Un portail, et c'est le cayolar de Guillemberro. Jeter un coup d'oeil sur le chaos rocheux derrière l'enclos abri, et sur la gauche : impressionnant!
Revenir par la piste et remonter au 1er point haut avec l'abreuvoir. On pourra remarquer avant d'y arriver , sur la gauche, le vieil abreuvoir de Guillemberro.
A partir du point haut, on peut descendre vers le nord par la pente herbeuse (zone dégagée) . Pas de problème. On rejoint la piste du cayolar d'Arroscoua que l'on va suivre à présent. Elle mène au cayolar en mauvais état.
Le retour, on l'effectuera au début sur la piste herbeuse, puis en remontant le vallon herbeux.
On passera à coté d'effondrement , sans trop savoir s'il s'agit d'un gouffre ou d'un effondrement bouché.
On rejoint la petite route, puis le col d'Arroscoua. Reste à redescendre au point de départ.

Entre le point de départ et le col, on a ,coté ouest, une vue sur les montagnes du bassin de Garazi.
Dans le replat du col, on voit un court instant les montagnes du Béarn.
Et le reste du temps, vue sur les Arbailles , sur ce secteur de Guillemberro;
Remarquer sur le flanc de colline en face (coté nord)  une piste qui vient du Belchou.

Données de la randonnée 5,55 kms D+244 m  1h40 mn
Une trace est disponible sur le lien http://www.visugpx.com/GrWu45F1n2
ou sur le lien http://fr.wikiloc.com/wikiloc/view.do?id=12246096

Une illustration en photos de la randonnée