la Rhune depuis le col de Saint-Ignace

la Rhune depuis le col de Saint-Ignace

Si l'ascension de la Rhune depuis le Col de Saint-Ignace (sans doute la voie normale la plus fréquentée) était dans mes projets, ce sera le désir de ma famille d'y aller par le petit train qui me fournira l'occasion.
Nous voici donc parti pour le Col de Saint-Ignace, via Sare ( ou Ascain ) et garé sur un des parking.
Foule habituelle du mois d'août !  Entre l'attente aux guichets et au départ, et la montée , j'aurai presque le temps de gravir la montagne. Ils ne m 'attendront que 10 mn près de la table d'orientation sommitale.

Ensuite, petits enfants obligent, ce sera une promenade vers le site des caïrns , puis celui des prénoms.
Après avoir avoir écrit leurs prénoms, je les quitterais alors qu'ils vont construire leur propre caïrn.
Retour vers le sommet, puis début de descente .
C'est à mon tour d'attendre leur arrivée  en bas, à la station pendant 10 mn.
Bref une bonne journée pour tous, pour la famille qui est monté au sommet en petit train, et pour moi qui en ait l'ascension par la voie normale. ( sentier de la gare au sommet entièrement balisé - balises jaunes).

Découvrons le parcours

Descriptif
Se rendre au Col de St Ignace, entre Sare et Ascain et se garer si possible dans un des parkings.
La randonne démarre à la station du train de la Rhune. Longer par la droite les bâtiments, en bout c'est le départ du sentier de la gare au sommet.
Large, bien tracé et balisé, il nous fait traverser une zone de piquenique , puis passer près des bâtiments de garage des trains. Traverser les rails . Par un escalier, on arrive près d'un passage en tunnel sous la voie ferrée.
Le sentier part à présent coté droit (sud ouest), montant légèrement , vers un ruisseau qu'il faudra traverser à gué. Puis commence à monter sur le coteau opposé.
Après un virage, c'est une montée franche le long d'une pinède  par un chemin qui a été refait.
Sur certaines parties, ont été aménagés des escaliers.

Puis on quitte la pinède, et c'est en zone dégagée qu'on continue; Un virage et ça repart pour arriver au haut du coteau où se trouve la redoute de Koralhandia  (dite aussi camp retranché ou redoute  de Mouiz) 540m.
Il s'agit d'une redoute construite avec des murets en dalle de grés , en forme d'étoile à 6 pointes , construite en 1813.

Traverser le replat qui continue vers le sud-est et rejoindre une piste horizontale qui file vers l'Ouest longeant le flanc de l'Altsanga.
En bout de traversée, un virage. Il faut descendre pour rejoindre et traverser le ruisseau des 3 fontaines.
Le ruisseau traversé, on peut continuer tout droit (balisage GR10) jusqu'au collet d'Errepausuko lepoa 574m, puis virer pour commencer la montée vers le sommet , ou, couper par des sentiers bien tracés et remonter une forêt et finalement rejoindre le chemin de montée au sommet. Cette partie de forêt sera très pourvue en racines dont il faudra se méfier.

Puis ce sera la montée en lacets par le vieux chemin muletier d'ascension du sommet. La pente est régulière, mais le chemin très rocheux . On aboutira à la voie ferrée que l'on longera avant de la traversée en bout de la station supérieure du train de la Rhune.
Par des escaliers bétonnés, on atteint le sommet occupé par une table d'orientation.
Sommet de la Rhune 905m. Station de télécoms, table d'orientation, ventas.

Après un petit arrêt récupérateur, on peut soit entamer la descente , soit se promener sur le plateau sommital.
Pour notre part, ,nous avons longé les ventas, sommes passés devant le monument souvenir à la princesse Eugénie, perdu du temps au milieu du site des caïrns, puis fait un tour au milieu du site des prénoms. ( crête sud dominant des a-pics ) puis retour au sommet.

Retour : 
Redescendre les escaliers à coté de ceux  utilisés pour l'attente à la station.
Une pancarte montre un plan du secteur et détaille le sentier du Train de la Rhune.
On peut soit récupérer le vieux chemin muletier et descendre en le suivant ( itinéraire de montée), soit profiter de sentiers ( balises jaunes ) coupant les lacets en utilisant des parties herbeuses.
Arrivant au haut de la forêt, on peut soit suivre le chemin muletier jusqu'au collet d'Errepausuko Lepoa (574m), soit couper , comme à l'aller l'angle à faire par un des sentiers qui traversent la forêt.
On retrouve la piste balisée GR10 que l'on va suivre jusqu'au ruisseau des 3 Fontaines.
Virer alors à gauche sur une piste pastorale, puis laisser la piste et grimper retrouver la piste de l'aller sur le flanc d'Altsanga.

Faire à présent la traversée à flanc, puis virer en direction de la redoute de Koralhandia  où on retrouve le bon chemin  de descente vers la Gare . On passera le secteur en escaliers, puis on longera la pinède.
Au bout, virage et traversée vers le ruisseau qu'il faudra franchir à gué.
Le sentier nous mènera vers le passage sous la voie-ferrée, puis on longera le bâtiment de garage des trains . Ce sera la traversée des rails, puis de la zone de piquenique avant d'arriver à la gare de Saint-Ignace.

Très belle randonnée très fréquentée. Sans doute la voie la plus courte et la plus fréquentée de ce sommet.
La montée jusqu'à la redoute est sans problème et le sentier, refait, en très bon état.
Au delà, le terrain devient plus caillouteux, rocheux, ce qui donnera à cette montagne un aspect pas si débonnaire que ça.
Bien sûr, gravir cette montagne avec le beau temps  pour bénéficier qu'une jolie vue sur la baie de St Jean de Luz.




Données de la randonnée  ( promenade aux sites des Caïrns et des prénoms incluse )
11,35 kms D+ 840m 4h00
Si l'on s'en tient à l'Aller-Retour seul, les données sont 9,42 kms   D+763m  3h15 AR

Une trace (randonnée complète)  est disponible sur le lien https://www.visugpx.com/0At0xzBDOC
ou sur le lien  https://fr.wikiloc.com/wikiloc/view.do?id=19048551

Trace AR seule  https://www.visugpx.com/HR5n8QxQtU

Une illustration en photos de la randonnée














retour au sommet
et début de descente